KLM et la « must see map »

Campagne 'Your Must See Map, made by friends' de KLMLe guide, l’as de la carte

Qui ne pense pas à la fameuse carte de voyage ou plan du lieu avant son départ en voyage ? Celle-ci a depuis longtemps été associée aux guides touristiques. On pourrait se dire que ça coule de source. Évidemment, la notion de guide est cruciale. Doté d’une connaissance du milieu, ayant vécu une expérience des lieux, le guide démystifie le plan.

La carte, mise à la page

La technologie offre de nouvelles perspectives pour répondre aux besoins essentiels des voyageurs. Le plan est directement accessible via le téléphone intelligent sur le terrain avec Google map entre autres, ou des applications touristiques. Quoiqu’en voyage, il vaut mieux éviter cet usage dû aux coûts faramineux des données à l’extérieur du pays (expérience vécue !). Fait que le papier a encore la cote…

KLM et la must-see map

KLM l’a bien compris. Voici la must-see map qui réellement transpose l’expérience online dans la vie réelle. Avec la campagne « Must see map, made by friends », KLM et son agence code d’Azur invitent les futurs globe-trotteurs à créer leur propre carte sur le site web. Le dispositif intègre les réseaux sociaux et le direct mail.

La "must see map" dans la vraie vie

En créant sa propre carte, le futur voyageur ajoute ses propres intérêts et invite son entourage à partager ses bons plans de la place. Cette carte interactive deviendra ensuite un plan papier. Cette expérience de voyage personnalisée renvoie au phénomène des Twinsumers, très bien décrit par Trendwatching et dont l’importance ne fait que croître. Chaque individu a le potentiel d’avoir le rôle du guide touristique et souvent il fait partie de notre entourage…

De la « social map » au plan papier, KLM a la force d’ancrer les consommateurs dans une posture de voyage. Alors bon vol !

Publicités